Mali : le gouvernement annonce le report du référendum prévu pour le 19 mars

25

Au Mali, le référendum prévu pour le 19 mars est reporté sine die. L’information a été donnée par le ministre de l’Administration territoriale, le Colonel Abdoulaye Maïga, au cours d’un point de presse qu’il a animé ce vendredi 10 mars, dans la salle de conférence de son département.

C’est officiel, le gouvernement malien de transition annonce le report du référendum, qui était prévu pour le 19 mars. Ce qui est tout sauf une surprise, tant la mise en œuvre du chronogramme a pris du retard.

Devant la presse, le ministre de l’Administration territoriale justifie ce report par l’opérationnalisation de l’Autorité de gestion des élections (AIGE) à travers l’installation de ses démembrements dans les 19 nouvelles régions et du district de Bamako et la vulgarisation du projet de Constitution.

Le Colonel Abdoulaye Maïga a indiqué que la nouvelle date du référendum sera fixée après concertation avec l’AIGE et l’ensemble des acteurs du processus électoral.  « Le gouvernement rassure l’opinion nationale et internationale que le retour à l’ordre constitutionnel, après avoir mené les réformes nécessaires, demeure l’une de ses priorités absolues, dans le respect de la durée de la transition », a précisé le ministre porte-parole du gouvernement.

Ce report de la date du référendum risque de chambouler tout le chronogramme électoral et relance à nouveau le débat autour du respect de la durée de la transition par les autorités. Elles qui sont soupçonnées par une partie de l’opinion de vouloir prolonger une nouvelle fois la durée de la transition.

Il intervient aussi dans un contexte marqué par le rejet du projet de Constitution par la Ligue Malienne des Imams et Érudits pour la Solidarité islamique au Mali (Limama). Cette organisation musulmane exige le retrait pur et simple de la laïcité dans le projet de la nouvelle Constitution du Mali et appelle à voter contre en cas de la tenue d’un éventuel référendum.

Quant à la plateforme « Appel du 20 février pour sauver le Mali », elle exige l’abandon du processus par le président de la transition au motif qu’il n’a pas la qualité de toucher à une virgule de la Constitution.

Abdrahamane SISSOKO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

25 COMMENTAIRES

  1. sangare tu racontes tes inepties encore, un long discours creux et vide, souviens-toi que c’est Bous le ventru IBK qui a sauve le regime corrompu et nepotiste de ton farfelu leader Alpha Omar Konare après plusieurs echecs et démissions de ses amis qu’il avait mis comme premiers ministres.

    • Des farfelus, tu as bien raison
      Les colonels sous leur climatisation font partis du lot.
      Pour une fois tu as raison, des farfelus au pouvoir …il n’y a que ça dans ton pays prospère….et dans l’administration n’en parlons pas

  2. La CONSTITUTION est un CADRE d’exercice structurelle des ACTIVITÉS de la nation.
    Ça veut dire qu’elle joue un rôle dans l’animation politique d’un pays.
    Ce qui veut dire que si elle est bien pensée,élaborée,un pays démarre sur de bons pieds.
    Autrement,il est freiné dans son développement.
    Par exemple,une constitution qui prône le PARTI UNIQUE n’incite pas la même animation de la nation que si elle prône le MULTIPARTISME.
    Un autre exemple:une constitution qui dit que le président de la République nomme le premier ministre n’a pas la même animation de la nation que celle qui dit que le premier ministre est élu par les représentants de la nation.
    SI LA CONSTITUTION DÉTERMINE L’ANIMATION DE LA NATION,ELLE FAIT ÉMERGER NATURELLEMENT AUSSI LES QUALITÉS D’HOMMES POLITIQUES.
    On n’a pas la qualité D’HOMMES POLITIQUES,si elle prône le PARTI POLITIQUE que si elle prône le MULTIPARTISME.
    Il en est de même si elle permet la nomination du premier ministre par le président de la République que si elle la permet par les représentants de la nation.
    L’animation politique en France est différente de celle en Angleterre.
    Les deux nations n’ont pas le même CADRE D’EXERCICE STRUCTURELLE DES ACTIVITÉS DE LA NATION.
    L’émergence des hommes politiques est différente.
    En France par la nomination un cadre devient un homme politique important.
    En Angleterre,seule l’élection permet à un cadre d’être un homme politique important.
    Au Mali,notre constitution en vigueur étant la copie de la France,la nomination permet à un cadre d’être un homme politique important.
    Ainsi les maliens n’ont connu IBRAHIM BOUBACAR KEITA que quand il a été nommé premier ministre par le président de la République.
    Ça veut dire que si le Mali avait choisi le CADRE D’EXERCICE DES ACTIVITÉS DE LA NATION de l’Angleterre,IBK ne serait pas un homme politique important au Mali puisqu’il fallait qu’il soit élu d’abord par le peuple.
    Il en est ainsi des dizaines D’HOMMES POLITIQUES qui ont émergé pendant les trois décennies de l’ére démocratique.
    Donc naturellement,les avantages et les inconvénients des pratiques politiques des trois décennies de l’ére démocratique sont liés à la constitution du 25 février 1992.
    A t’on “l’une des constitution les plus avancées en Afrique” en constatant l’état du pays,la qualité des hommes politiques,celle de la société après trois décennies d’exercice de la pratique politique dans le cadre de la constitution du 25 février 1992?
    Elle a contribué à écarter par exemple un homme politique comme SOUMANA SACKO et ses semblables c’est-à-dire ceux qui ont misé sur leurs compétences intrinsèques,leurs idées politiques normalement suffisantes pour rassembler la majorité des suffrages des électeurs.
    Avant la chute de la dictature militaire,ce nom était connu des maliens.
    Celui d’IBK était inconnu.
    Il a fallu qu’il soit nommé pour qu’il soit connu.
    Si pendant la transition de 1991,on n’avait prôné le régime parlementaire c’est-à-dire l’élection du chef de gouvernement par l’assemblée nationale, IBK ne serait pas connu.
    À écarter IBK de l’animation politique des trois décennies de l’ére démocratique,on a effacé les deux tiers de l’histoire de l’ére démocratique.
    C’est pourquoi,c’est la constitution en vigueur qui a déterminé l’avenir de ce pays à partir de 1992,non les hommes politiques qu’on épingle injustement.
    ON A LES HOMMES POLITIQUES QUE LA CONSTITUTION DU 25 FEVRIER 1992 A FAIT ÉMERGER.
    Elle a favorisé la multiplication des coup d’Etat puisqu’ils sont liés à l’échec de l’animation politique.
    Le projet de constitution des CINQ COLONELS n’est pas différent de la constitution du 25 février 1992 puisqu’il ne permet pas l’élection du chef de gouvernement par les représentants de la nation,mais nommé par le président de la République.
    Ce qui signifie l’émergence de la qualité des hommes politiques qu’on dénonce c’est-à-dire des mafieux drapés des habits D’HOMMES POLITIQUES.
    L’avenir de ce pays se trace maintenant à travers la qualité de la constitution comme la qualité des hommes politiques d’aujourd’hui à été déterminée à partir de la constitution du 25 février 1992.

    • Ton lit t’attend a l’Hopital du Point-G dans le pavillon de psychiatrie, la Constitution de 1992 que defend Zou Sacko aujourd’hui est une Xerox-copie de la Constitution de 1958 de la maudite France un peu polisee par les negres de service pour Paris. Honte a toi!

      • Avec la nouvelle constitution, toi tu comptes voter comment ? Avec tes deux ” Kôkili “ou avec un seul ?
        Quand on lit des argumentaires qui nous éclairent sur un sujet, il te faut rapporter tes imbécilités que tu nous repète depuis maintenant assez longtemps. Tu n’es pas fatigué de répéter les mêmes choses avec les mêmes mots ? Tu as appris quoi à l’école ?
        Tu es en retraite, cela ne veux pas dire qu’il faut saturer ce site avec tes vulgarités qui ne nous apprennent rien. Sors un peu pour aérer tes deux testicules sinon tu vas moisir devant ton écran d’ordinateur. Comment on peut passer sa vie sur un site ? Tu es un paraplégique ou quoi ?

  3. Are we willing to allow incompetent Imams controlled by foreigners to set parameters of our ability to upgrade living conditions plus how we should socially engage. Is it not their parameter setting that have made us of least self reliance nations in this world? I do not believe young Malians desire or need that from old Imams who are virtually on their death beds plus seemingly desire to leave all alive when they die in “fucked up” position. Imams are such selfish plus arrogant group that all they do end at misleading Malians. They are primary cause so many young Malians seek to migrate to Europe to extent they are willing to die in trying to migrate to Europe.
    These Imams do not attempt to manage terrorists nor will they perpetually condemn terrorists acts. Imams are clearly by their lack of antiterrorists comments assisting terrorists plus want to leave door to evil Sharia law created by foreigners open to where thereof it may be imposed on young Malians. Those Imams or/plus people contributing to like actions are not fit to be among civilized people plus information should be made known to all. We must evolve to world class modern methods of living to survive plus secularism is condition we are unable to escape if we do so. Without secularism to generate comfortable world class modern living we must be at least as rich as Saudi Arabia with population of same as Saudi Arabia. Again Imams act to fulfill their greed for wealth, power plus influence instead of pursuing best living conditions for all Malians. Imams when you closely examine their actions are truly “scum bag” men. World do not need anymore like them.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. @Issiaka, tu seras d’accord que depuis 1992, nous avons vu AOK pour 2 mandats sans gouvernance vraie car souviens toi de combien de Premiers Ministres il a eu. Ensuite ATT est venu sans parti politique et est parti par coup d’état. Et puis Dioncounda est venu, il n’a pu gouverner et son Premier Ministre Modibo Diarra n’a pu gouverner. Ensuite Boua le ventru IBK est venu et est parti par une revolte de la rue suivie d’ un coup d ‘état. Alors débarrassons-nous de la Xerox-Copie de la Constitution de la maudite France de 1958 car elle ne nous sert pas du tout comme nation Africaine!

  5. Kassin, soyons honnêtes car AOK, ATT, et IBK ont tous tente de changer cette Constitution de 1992 qui est la Xerox-copie de la Constitution de la maudite France d 1958 et qui ne peur servir les intérêts du peuple Malien ou Africain. Adieu la maudite France et adieu la maudite copie de la Constitution de 1958 de la maudite France!

    • Ne perds pas ton temps à répondre à ce renégat Kassin.

      Ces écrits sont illisibles et incompréhensibles car il passe du coq à l’âne.
      Le communiqué du gouvernement est très clair ! Mais comme d’habitude certains chercheront toujours des interprétations.

      Nous savons que la constitution de 1992 a été taillée sur mesure pour la classe politique de 1992 copiée – collée à celle de France.

      Durant les 30 dernières années, il n’y a eu que des tentatives pour la modifier.

      Cette fois-ci il s’agit carrément d’une nouvelle constitution. Et nous allons soutenir la démarche gouvernementale jusqu’au bout.

      • Issiaka, tu seras d’accord que depuis 1992, nous avons vu Alpha qui n’a pas vraiment gouverne, combien de Premiers Ministres il a eu, ensuite ATT est venu et est parti par coup d’état, et puis Dioncounda est venu, il n;a pu gouverner et som Premier Ministre Modibo Diarra n’a pu gouverner, ensuite Boua le ventru est venu et est parti par un coup d ‘état Débarrassons-nous de la Xerox-Copie de la Constitution de la maudite France de 1958 car elle ne nous sert pas du tout comme nation Africaine!

  6. Touche pas à ma constitution sinon t’es OUT

    Sacrés colonels climatisés et ultra climatisés, grands plaisantins morveux de kati et environs.

    La constitution du Mali ne sera pas changée car c’est l’une des constitutions les plus avancées en Afrique, mais qui n’a jamais été correctement appliquée et respectée ni par Alpha Oumar Konaré, ni par ATT, ni par IBK et qui a été impunément et insidieusement violée par le capitaine Sanogo et sa bande de soldatesque ivrogne avant d’être malmenée et chiffonnée par les apprentis aventuriers de kati sous la bannière illettrée des colonels climatisés et ultra climatisés de cette transition moribonde, inutile et immobile.

    Le colonel ultra climatisé et Ferragamoisé à souhait, Abdoulaye Maiga vient de nommer en conseil de ministre du vendredi 10 mars 2023, beaucoup de sous préfet dont plusieurs sont des militaires avec pour seule mission de tripatouiller la constitution du Mali en truquant le futur référendum constitutionnel.

    Puisqu’il sait que ni les religieux, ni la société civile ni les partis politiques ne veulent de cette constitution frelatée d’Assimi Goita et ses d’armes de climatiseurs, alors il reporte le référendum pour essayer d’anticiper son truquage en arguant que ces l’AIGE (l’autorité indépendante de gestion des élections qui n’aura pas d’autorité et qui sera juste un faire valoir dans les mascarades d’élections qui se tiendront au Mali en 2023 et 2024).

    Les plaisantins de kati en combattant la cedeao, la France et la communauté internationale pensent être assez costauds pour imposer une dictature militaire au pays souverain du Mali mais les colonels dans la quarantaine découvrent la vie à fleur de l’âge et ne connaissent pas encore le peuple malien.

    Le malien se divise en deux grande catégories:
    1. ceux qui sont opportunistes et qui applaudissent par appâts de gains chaque nouveau pouvoir et
    2. ceux qui observent tout pouvoir légitime ou non dans le silence absolu jusqu’à franchissement d’une ligne immuable.

    Le jour où les colonels climatisés dans leur bêtises à répétition franchiront cette ligne rouge de démarcation dans la gestion du pouvoir et des affaires publiques, la majorité silencieuse du peuple malien, leur mettra à la porte manu militari.

    Je dis bien manu militari!

    Voler les milliards du pays et brader les mines d’or du Mali pour devenir milliardaires en quelques mois et acheter ensuite des épaves russes et venir nous pondre que l’armée monte en puissance alors que nos populations souffrent d’insécurité permanente dans 90% du territoire national à telle enseigne que le premier ministre vacancier préfère Ouagadougou au Burkina Faso et Doha au Qatar à sa propose ville natale Ansongo, dans la région de Gao éprouvée par l’Insécurité, la vie chère et l’absence de perspectives de développement, est une pantalonnade de très mauvais goût.

    L’AIGE est un mirage, un mensonge qui n’est qu’un bouc émissaire dans ce report rocambolesque du référendum constitutionnel du colonel sous climatisations Abdoulaye Ferragamo Maiga.

    En réalité, le hold up démocratique c’est bien ce projet funeste de nouvelle constitution concocté par les opportunistes et suggéré aux colonels plaisantins qui n’a qu’un seul but d’assoir en république du Mali une dictature militaire avec une chape de plomb sur les libertés individuelles et inaliénables du peuple souverain du Mali.

    Mais les plaisantins de kati vont se lever du mauvais pied de leur sommeil profond et de leur rêve de soldatesque climatisée, plaisantins morveux de kati et environ car ils seront tombés de nuit eux et tous leurs vassaux alimentaires qui ont élu domicile sur les réseaux sociaux maliens et internet pour mentir et fabriquer du mensonge à l’image de Boubou Mabel, Aboubacar Sikifi Fomba, le vendeur du Soleil et le porteur de l’océan Atlantique au Mali.

    Wa salam

  7. Un régime militaire qui tourne en rond sans repères.
    Après avoir gaspillé l’argent du contribuable malien, ce régime corrompu et pourri n’est même pas fichu de pouvoir organiser un petit référendum.
    ADO a organiser un référendum et deux élections présidentielles. C’est ca qu’on appelle vrai garçon.

  8. Absolument@
    Kinguiranke, Assimi Goita sera président de la république du Mali, le goût amer pour l’Occident.

    • Assimi Goita sera président de la république du Mali, le goût amer pour l’Occident mais le porte bonheur du Mali et de tout le Contient Africain et d’un monde multipolaire, souverain et prospere pour l”humanité toute entière!

  9. La plateforme « Appel du 20 février pour sauver le Mali » est une menteuse invétérée, la constitution de 1992 était l’aboutissement d’un soulèvement populaire contre le régime dictatorial du Général Moussa TRAORE, c’est une transition présidentielle avec ATT et Zoumana SACKO comme PM et une institution législative avec le CTSP (Conseil de Transition pour le Salut du Peuple) à l’image de l’actuel CNT(Conseil National de Transition) qui ont élaboré cette constitution, comment les actuelles institutions ne peuvent-elles pas concocter une constitution? Ce n’est pas raisonnable très chère Plateforme.
    « Qu’Allah nous ouvre les portes de sa miséricorde et exauce tous nos vœux en ce vendredi saint. Qu’Allah nous donne la force spirituelle de ne pas vivre d’illusion, de connaître plus nos raisons d’existence, Allah donne nous la vertu qui pousse à être le meilleur et le plus droit possible. Seigneur aide nous à garder nos énergies pour des actions plus importantes que la plainte ou l’agacement. Meilleure santé aux malades et repos éternel aux défunts. ACAR TOURE

    • Mais non ….. a vie
      Faut lui laisser le temps de vendre ce qu’il reste de ton pays propére aux russes et chinois et se remplir les poches pour assurer la survie de lui meme et ses proches pour 10 générations

      • En tout cas c’est fini pour la maudite France de remplir ses poches, adieu a la maudite France, adieu a la FrancAfrique!

        • La France représente 0.58% des exportations du Mali mais 7.59% de ses importations… On se demande qui fait les poches de qui et qui va le plus perdre s’il n’y a plus de relations commerciales… Remarquez par ailleurs qu’ici personne n’écrit “le maudit Mali”, sans doute preuve d’un niveau d’éducation différent…

    • D’accord pour Assimi président pour les 5 années prochaine, mais il faut passer par la case ELECTION.
      Toi tu comptes voter comment ? Avec ton ” Kôkili ” ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here