Attaques simultanées contre les FAMa : 48 terroristes tués à Sokolo et d’importants matériels de guerre récupérés

0

Les Forces Armées Maliennes ont repoussé des attaques terroristes visant des positions à Sévaré, Sokolo et Kalumba, tôt le mercredi 27 juillet 2022. Selon l’Etat-major Général des Armées, les militaires maliens ont riposté énergiquement avec professionnalisme. Cela a permis de mettre en déroute les assaillants et de les poursuivre dans leur fuite. Ainsi, le bilan provisoire de l’attaque de Sokolo fourni par l’armée se présente comme suit : Côté FAMa : 06 morts et 25 blessés dont 05 graves, déjà évacués sur un centre de prise en charge ; Côté ennemi : 48 morts, 03 Pick-up détruits aux abords de l’emprise avec occupants et équipements et beaucoup de matériels militaires récupérés. L’attaque de Kalumba, dans le cercle de Mourdiah, région de Nara, a fait 12 morts du côté ami dont 03 civils d’une entreprise de construction de route. Lors de ces attaques, les FAMa ont récupéré des mains des terroristes d’importants matériels de guerre, des munitions et des Pick-up et ont notamment détruit des matériels des forces du mal.

Sur ces attaques, l’armée malienne, dans un communiqué, a informé que « Combinant manœuvres terrestres, frappes aériennes et opérations aéroportées, la réaction prompte, courageuse et dynamique des FAMa a mis en lumière la vanité des actions désespérées des terroristes qui visent manifestement à faire des coups médiatiques pour masquer les pertes considérables qu’ils subissent depuis plusieurs mois. »

Pour plus de précision, le communiqué poursuit : « A Mopti, aux environs de 01h00, des tentatives d’infiltration ont visé l’un des check points du Camp Hamadoun Bocary BARRY dit BALOBO, ainsi que des installations de l’Armée de l’Air. Par leur sang-froid et leurs actions coordonnées et proportionnées, les Forces de Défense et de Sécurité ont rapidement maîtrisé tous les mouvements suspects. Les FAMa ne déplorent aucune perte en vie humaine, ni en matériels. »

Par ailleurs, aux environs de 02h00, les FAMa du poste de contrôle de Barigodaga, commune urbaine de Mopti, ont repoussé des mouvements suspects en direction de Tongorogo, commune rurale de Sokoura, cercle de Mopti, en adoptant une posture dissuasive et en effectuant des tirs d’arrêt.

Dans la région de Ségou, plus précisément à Sokolo, les capacités d’anticipation des FAMa, la précision du renseignement et la vigilance des hommes, ont permis d’orchestrer une réplique coordonnée contre les assaillants mis en débandade et de mener la contre-attaque. Les ratissages se poursuivent avec un bilan provisoire de : côté FAMa : 06 morts et 25 blessés dont 05 graves, déjà évacués sur un centre de prise en charge ; côté ennemi : 48 morts, 03 Pick-up détruits aux abords de l’emprise avec occupants et équipements et beaucoup de matériels militaires récupérés.

Selon l’armée, l’appui aérien prompt et les actions héliportées ont permis de neutraliser 03 Pick-up terroristes à 15 km de Sokolo avec des occupants estimés à une quinzaine de combattants et leurs équipements. Ces actions ont également conduit à la récupération de 02 autres pick-up dont 01 équipé d’une mitrailleuse 14,5 monotubes à environ 04 km à l’Ouest de Sokolo, plusieurs motos de même que beaucoup de matériels militaires, des munitions, des armes, y compris 03 PKM, 02 Mortiers de 60mm.

A Kalumba, dans le cercle de Mourdiah, région de Nara, une attaque terroriste a été également contenue et vigoureusement repoussée tôt le matin du mercredi 27 juillet 2022. Le bilan côté ami est de 12 morts dont 03 civils d’une entreprise de construction de route. A en croire l’armée, le ratissage et l’évaluation de cette attaque sont en cours. La poursuite aérienne a permis d’attaquer des bases logistiques terroristes sous couvert végétal dans les environs, réduisant ainsi le potentiel ennemi.

L’Etat-major Général des Armées (EMGA) rassure les Maliens et appelle les observateurs à ne pas se laisser tromper par les récentes gesticulations d’un adversaire en perte de vitesse. De l’analyse de l’Etat-major, les attaques de ces derniers jours, qui confirment des signaux et indices préalablement détectés et identifiés par les services compétents, matérialisent l’agonie des groupes armés terroristes sur notre territoire. De nombreux renseignements ont d’ores et déjà été récupérés sur les assaillants pour mieux identifier leur origine et leurs soutiens. A ce titre, un certificat de résidence portant le numéro 1179/PU-2 Man en date du 23 novembre 2018, prouvant l’établissement de l’un des assaillants dans un pays voisin, a retenu l’attention des services compétents. Ces renseignements seront minutieusement examinés par les services spécialisés afin de déterminer les connexions et les éventuelles complicités.

Voulant à tout prix prouver leur capacité de nuisance et marquer leur présence, ces groupes démontrent en réalité leur affaiblissement global en procédant à des actions, désespérées d’attaques Kamikaze, d’exactions sur les populations civiles et des poses d’Engins Explosifs Improvisés (EEI).

L’EMGA a présenté ses condoléances aux familles des victimes militaires et civiles avant de souhaiter prompt rétablissement aux blessés. La haute hiérarchie militaire rassure les populations que les Forces Armées Maliennes demeureront fermes dans cette lutte antiterroriste et continueront à maintenir la pression sur les groupes armés et leurs sanctuaires. L’EMGA dit compter sur le soutien et l’accompagnement des populations dont la protection représente l’objectif majeur des FAMa et dont la participation et l’engagement citoyens aident à mettre en déroute tous les ennemis du Mali.

Enfin, l’EMGA rappelle que toutes les actions des FAMa s’inscrivent scrupuleusement dans le respect des us et coutumes des paisibles populations maliennes, de nos valeurs religieuses et sociales, des Droits de l’Homme et du Droit International Humanitaire.

Sidiki Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here